Motion relative aux invendus alimentaires consommables

Publié le lundi 25 mars 2013

C’est un fait, la crise accentue la pauvreté !

Une grande enquête publiée par le journal « Le Soir » a brossé pendant plusieurs jours l’étendue du phénomène des nouveaux pauvres. Elle conduit à ce constat accablant : entre 2009 et 2011, le nombre de personnes à risque de pauvreté ou d’exclusion dans notre pays a augmenté de quelques 160.000 unités, pour atteindre les 2,3 millions … Au total, plus d’une personne sur 7 vit sous le seuil de pauvreté.

Un nombre croissant de familles doit faire face plus durablement à des soucis matériels et financiers de plus en plus importants. Se nourrir, se vêtir, se chauffer, se soigner, ces besoins premiers et vitaux deviennent de véritables combats quotidiens (près de 21% de la population belge, selon l’annuaire 2013 de la pauvreté).

Cela nous amène à un constat majeur : les personnes en situation de précarité ne mangent pas à leur faim, quantitativement et qualitativement. En effet, elles n’achètent que les biens abordables sur le marché au risque d’aller vers des carences nutritionnelles graves.

Face à cela, un chiffre effrayant nous met face aux contradictions de nos sociétés : 2,3 millions…

2,3 millions de tonnes ! C’est le total des pertes alimentaires annuelles en Belgique dans l’industrie alimentaire (grandes surfaces) !!!

Ce gaspillage alimentaire se passe naturellement à plusieurs niveaux mais il est assez interpellant de relever qu’il ne représente pas moins de 175 kg de déchets par an et par habitant.

Il est donc important de trouver des solutions pour limiter le gaspillage alimentaire et de donner une affectation sociale à ces excédents.

L’objectif de la motion déposée par Ecolo Fleurus au Conseil Communal du 25 mars est à la fois social et écologique. Social, parce qu’avec la précarité croissante, ils sont de plus en plus à ne plus pouvoir manger à leur faim. Ecologique, parce que le gaspillage alimentaire actuel est une insulte au bon sens.

Face à cette situation, il est sain de voir que le politique fait front. La motion présentée par Ecolo a en effet votée à l’unanimité par le Conseil Communal de Fleurus.

Motion relative aux invendus alimentaires 20130209