Motion relative aux invendus alimentaires consommables

Publié le dimanche 23 février 2014

Le Conseil communal,

Considérant qu’il est important de trouver des solutions pour limiter le gaspillage alimentaire et de donner une affectation sociale à ces excédents, afin notamment

  • De permettre à ceux et celles qui en ont besoin de bénéficier des invendus encore consommables ;
  • De réduire la masse de déchets organiques non valorisée ;
  • De réduire la pression environnementale liée à la production de ressources alimentaires non consommées ;

Considérant que pour permettre aux autorités publiques d’examiner des solutions pour limiter le gaspillage alimentaire, il est essentiel que celles-ci disposent d’informations relatives d’une part, à la manière dont sont traités les invendus alimentaires et, d’autre part, aux besoins des banques alimentaires et entreprise d’économie sociale qui reconditionnent les produits.

Considérant que la commune dispose d’une unité de biométhanisation permettant de récolter les déchets organiques de la commune, notamment les denrées alimentaires non-consommables.

Demande aux services communaux (et/ou du CPAS) de réaliser une enquête de la situation sur le terrain communal permettant d’identifier :

  • le sort réservé aux invendus encore consommables par magasins d’alimentation, les grandes et moyennes surfaces et les entreprises agroalimentaires de l’entité ;
  • les besoins des banques alimentaires et des entreprises d’économie sociale qui reconditionnent les produits ;
  • le sort des fruits et légumes trop détériorés pour être consommés.

Et en fonction des résultats obtenus, identifier des pistes de solutions concrètes et réalistes pour améliorer la situation.